Aménagement du Site de Saint Sébastien

mardi 1er octobre 2013
par  pourlocmaria
popularité : 89%

Propriété du CCAS (anciennement bureau de bienfaisance) depuis 1907, la chapelle Saint Sébastien est un élément incontournable de la richesse patrimoniale et historique de la commune et peut contribuer à ce titre à son dynamisme culturel (notamment avec le Pardon, le troisième dimanche de juillet). L’impasse de la chapelle fait partie de la voirie communale.

Située à 800 mètres à l’Ouest du bourg, la chapelle fut bâtie en 1640 sur le terrain où l’on enterra les victimes de l’épidémie de la peste. Reconstruite en 1862, elle fut restaurée en 1900 et 1958. Elle est précédée d’une avenue dont les piliers d’entrée abritent des statues de Saint Fiacre et de Sainte Catherine.

A l’intérieur, un groupe taillé en pierre de Kersanton représente une scène curieuse, très rare dans la statuaire religieuse : le martyre de Sainte Appoline, patronne des dentistes. Il n’en existe pas plus de deux représentations dans le diocèse de Quimper. Elle abritait également la Piéta - objet mobilier classé - jusqu’en 2003, année de sa restauration.

Objectifs :

La restauration de cette chapelle devait permettre :
-  l’organisation d’expositions ponctuelles,
-  des animations musicales (ouverture aux chorales locales), fêtes inter-écoles, en association avec la nouvelle de restauration à usage polyvalent
-  son intégration à part entière dans les circuits de randonnées

Les travaux

Le site de la chapelle est en pleine mutation avec la construction du nouveau cimetière, ceci a permis de relancer un dynamique sur la mise en valeur de ce site
La restauration consiste au ravalement des murs de la chapelle pour supprimer les entrées d’eau.
La mairie a acquis la parcelle se situant face à la chapelle et l’a aménagée pour mettre en valeur l’entrée du site, et créer un parking pour accéder à la chapelle et au cimetière paysagé.

Les vitraux ont été restaurés par la section vitrail de l’Amicale Laïque durant l’exposition estivale 2012 de peinture et sculpture de la chapelle. Cette restauration a été assurée bénévolement ; Les frais d’achat des carreaux colorés ont été pris en charge par la commune.

En l’espace de cinq à six ans plus d’un tiers des arbres de l’allée de la chapelle ont été abattus lors de tempêtes et ceux qu’il restait étaient assez malade. Cette double allée avait été plantée entre 1830 et 1850. Aussi, un diagnostic de l’allée de la chapelle St Sébastien a été confié à l’Expert Forestier Frédéric Le Blond de Chateauneuf du Faou. Il en est ressorti qu’il fallait abattre 39 arbres, 50% d’entre eux étant jugés dangereux ou dans un état de dégradation avancé. L’abattage a eu lieu courant décembre 2012, une replantation d’arbres a été réalisée au printemps 2013.

L’aménagement de l’impasse et du sentier

Afin d’intégrer davantage la chapelle aux activités du secteur, il serait judicieux d’aménager un chemin mixte piétons-vélos au niveau de l’impasse et sur le sentier menant vers Kériscoualc’h.

En effet, la proximité des écoles publiques et privées, l’implantation de nouveaux lotissements, la construction d’une salle polyvalente et la maison de l’enfance justifieraient ces aménagements.

L’idée serait donc de créer une voie de circulation parallèle à la route de Kerfily, sécurisée, consacrée aux modes de transport écologiques et permettant ainsi de relier les infrastructures existantes et futures du secteur.


Commentaires